HUILE D’OLIVE BIO

120,00

15 litres d’huile d’olive vierge extra biologique, pressée à froid, à partir d’olives des variétés Farga et Canetera cultivées par nos amis Juanjo Martí et David Roca à Canet lo Roig (Castellón).

L’huile de la variété Farga provient d’oliviers centenaires et dans certains cas millénaires. Avez-vous vu le film El Olivo ? Eh bien, ils les font pousser juste là.

La variété de canetera est typique et endémique du Canet lo Roig et, contrairement à de nombreuses autres variétés, elle gagne en nuances et en saveur à partir du moment où elle est pressée jusqu’à sa consommation.

Les olives sont pressées à basse température par un moulin à huile d’olive certifié (qui garantit qu’aucune huile d’olive conventionnelle n’est mélangée à de l’huile biologique)

Certification biologique CV5841 E

 

Catégorie :

Description

Les envois que vous recevrez sont expédiés de votre ferme, directement de l’agriculteur à votre domicile, en suivant la philosophie de Agrumes Bio qui consiste à fournir un contact direct avec nous, les agriculteurs, et à éviter les intermédiaires.

David et Juanjo prennent grand soin de leurs oliviers biologiques, ils sont l’un des pionniers de la culture biologique à Castellón, ils savent ce qu’ils font et ils travaillent pour vous offrir cette merveilleuse huile liquide qui donne un bon goût, aussi bien crue que dans la cuisine.

Propriétés de l’huile d’olive

Les propriétés de l’huile d’olive et ses effets bénéfiques sur la santé sont étayés par des études scientifiques nombreuses et détaillées. Au-delà, c’est un élément essentiel de ce qu’on appelle le régime méditerranéen. Déjà les Grecs de l’Antiquité avaient l’habitude de consommer une ou deux cuillères d’huile d’olive chaque matin avec la conviction d’exercer une pratique hygiénique qui aidait à combattre la constipation chronique et les ulcères d’estomac.

Des milliers d’années plus tard, la médecine moderne recommande cette pratique en raison de son influence positive sur les processus de digestion. Il est à noter que les huiles d’olive ont un effet bénéfique sur le contrôle du diabète. De plus, il a été observé que ce dérivé de la pression à froid des olives a un effet favorable sur le développement des systèmes nerveux et vasculaire, il aide également au développement du cerveau et à celui des plus jeunes de la famille.

Cuisiner avec des huiles extra vierges

L’huile d’olive, comme toute substance grasse, se détériore au cours d’un processus de chauffage, surtout si elle est utilisée de manière répétée et que des températures élevées sont atteintes. Celles-ci détruisent la bonté de ce liquide huileux et créent de petites substances qui peuvent être nocives pour le foie, les artères et le cœur.

Toutefois, il est important de noter que ces substances nocives sont beaucoup moins susceptibles d’être présentes dans l’huile d’olive vierge extra que dans toutes les autres huiles végétales. Cela est précisément dû à la composition et aux qualités de ses graisses, qui contiennent un pourcentage élevé d’acide oléique, beaucoup plus résistant à l’oxydation que les acides polyinsaturés, que l’on trouve en grande quantité dans ceux extraits des graines de palmier, de tournesol ou d’autres plantes.
Mais ce qu’il convient peut-être de noter, c’est qu’il contient de nombreuses molécules antioxydantes naturelles telles que les phénols et la vitamine E.
Lorsqu’elles sont chauffées, les huiles d’olive sont plus stables et le point maximal de détérioration à partir duquel des molécules nocives peuvent être créées pour les êtres vivants est bien supérieur à la température requise pour faire frire un aliment.

Quel est l’apport de la culture biologique des olives

Comme aucun pesticide ou herbicide de synthèse n’est utilisé pour lutter contre les mauvaises herbes, chaque olive est exempte de ces résidus nocifs pour la santé. Par conséquent, chaque fruit d’olive apporté au moulin à huile ne contient pas ces éléments chimiques nocifs. De même, dans le moulin à huile, les olives issues de la culture biologique ne sont pas mélangées avec celles de la culture conventionnelle. Cela garantit qu’il n’y a pas de contamination croisée.

Elle apporte également de la saveur, car les fruits de chaque oliveraie poussent progressivement, ne contiennent pas autant d’eau que les fruits conventionnels et les nutriments sont donc plus concentrés dans chaque fruit.

Composition de l’huile d’olive extra vierge

Les principaux acides gras de l’huile d’olive sont les triacylglycérols et c’est la composition moyenne qu’ils contiennent :

  • L’acide oléique, un acide gras oméga 9 monoinsaturé. Il constitue entre 55 et 83% du liquide oléique.
  • L’acide linoléique, un acide gras polyinsaturé oméga-6 qui constitue entre 3,5 et 21% du total.
  • L’acide palmitique, un acide gras saturé qui constitue entre 7,5 et 20 % du total.
  • L’acide stéarique, un acide gras saturé qui constitue entre 0,5 et 5% de l’huile d’olive.
    acide alpha-linolénique), un acide gras polyinsaturé oméga 3 qui constitue 0 à 1,5 % du total.
  • Les triacylglycérols sont composés d’un mélange de trois acides gras. Celui qui présente la plus forte concentration en huile d’olive est le triacylglycérol oléique, suivi, par ordre d’importance, du palmitique oléique, de l’oléico-oléique, du palmitique oléique, du stéarique oléique et du triacylglycérol oléique.

Acides gras trans

Le fruit du pressage des olives ne contient pas d’acides gras trans car il n’a pas été partiellement hydrogéné en usine pour le solidifier à température ambiante comme la margarine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *